Mehrsprachigkeit 4.0

vendredi 30. novembre 2018

Futur digital du plurilinguisme en Suisse

Le Forum Helveticum a réuni à Zurich plus d’une centaine de personnes autour des questions de digitalisation du plurilinguisme. Après une conférence sur le potentiel de la traduction automatique et son impact sur la Suisse, le premier hackathon helvétique dédié à ce sujet a permis le développement en 24 heures de dix projets innovants en faveur de la compréhension et du plurilinguisme.Le Forum Helveticum soutiendra la réalisation de deux d’entre eux.

La conférence d’une demi-journée a accueilli plus de 60 participants et s’est intéressée au potentiel et limites des outils de traduction ainsi qu’à leurs impacts actuels et futurs sur la Suisse plurilingue. En présence de spécialistes de la traduction automatique (M. Kappus, ZHAW ; A. Pym, Université de Melbourne) et d’un anthropologue du digital (N. Nova, HEAD-Genève), l’assistance a pu découvrir les technologies existantes et leurs usages. Puis un débat réunissant trois personnalités helvétiques (F. Fomasi, Chancellerie fédérale ; E. Ehrensperger, TA-Swiss ; O. Tschopp, Movetia) a permis d’interroger le cas suisse à la lumière des connaissances actuelles – avec un maître-mot pour l’avenir : médiation. Une synthèse de la rencontre ainsi que les présentations des conférenciers sont disponibles sur le site du Forum Hevleticum (FH).

Afin de construire sur cette réflexion, le FH a ensuite accueilli une quarantaine de personnes de toutes disciplines (informaticiens, linguistes, designers, étudiants, experts en compréhension, etc.) lors du hackathon «Plurilinguisme 4.0» organisé avec Opendata.ch. Les participants ont été confrontés à divers défis liés aux questions de plurilinguisme et ont eu 24 heures pour y apporter, en groupes pluridisciplinaires, des réponses innovantes. Dix projets ont été dévoilés lors de la présentation finale le samedi 24 novembre. La liste complète est disponible en ligne sur le site d’Opendata.ch. Avec l’appui d’un jury, le FH a retenu deux projets qu’il soutiendra pendant six mois via un financement de départ de CHF 2'000, du coaching avec des experts ainsi qu’un accès à son réseau :

«ExCHange» : Plateforme pour favoriser les échanges linguistiques individuels directement entre les jeunes

«Das Wörterbuch hinter dem Mauszeiger» : Extension-web pour firefox permettant la traduction directe d’un mot entre le romanche et l’allemand par simple indication avec le curseur.
Portés par des jeunes, ces deux projets mettent à profit les nouvelles technologies pour favoriser la compréhension helvétique et faciliter l’accès aux langues nationales. Ils font preuve d’un réel potentiel et le FH se réjouit de pouvoir les accompagner dans leur développement.

Le FH, lieu de rencontre et de dialogue fondé en 1968, s’engage en faveur de la compréhension culturelle et linguistique entre les différentes régions de Suisse. Actif dans diverses questions de société, politique, économie et culture, il assume des tâches d’information, de conseil, de sensibilisation et de réseautage.

esense GmbH