Colloqu d'automen 2007 – La mémoire numérique de la Suisse

jeudi 01. novembre 2007

La mémoire numérique de la Suisse: état, défis et solutions

Colloque d’automne de l’Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH)

Les technologies modernes d’information et de communication offrent d’énormes possibilités d’inventorisation et de transmission des biens culturels. Les informations, dans des quantités inconnues jusqu’à présent, sont accessibles par un simple clic de souris, indépendamment du médium texte, image ou son. La société du savoir numérique est devenue réalité ! Ce développement place les institutions patrimoniales («heritage institutions», c’est-à-dire les archives, les bibliothèques et les musées) en Suisse devant de tout nouveaux défis et difficultés. Ces derniers soulèvent la question de la coordination et de la coopération ou de la régulation au niveau national, en prenant en compte le contexte international.

 

Le colloque d’automne de l’Académie suisse des sciences humaines et sociales va se consacrer cette année à ces questions, les 8 et 9 novembre 2007 au Zentrum Paul Klee à Berne. En effet, il n’existe pas de réponses en Suisse à des questions centrales concernant le traitement et l’archivage de la mémoire nationale. Les sciences humaines et sociales sont en grande partie dépendantes des infrastructures de recherche de la mémoire nationale et sont, de ce fait, particulièrement touchées par ces déficits. L’ASSH désire également intégrer ces questions dans le cadre du développement de ces infrastructures pour les sciences humaines. Plusieurs entreprises de l’ASSH jouent effectivement un rôle important en tant qu’organismes responsables de la mémoire collective. L’ASSH est responsable avec les Vocabulaires nationaux de la Suisse, le Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), l’Inventaire des trouvailles monétaires suisses (ITMS) et les Documents Diplomatiques Suisses (DDS), d’organismes décisifs au niveau de la mémoire collective. Elle est aussi en train de développer une plateforme d’information avec la Société suisse d’histoire sous le site www.infoclio.ch. Ce site aura pour but de faire avancer la numérisation au sein des sciences humaines.

Le colloque s’orientera autour des aspects «conserver, assurer, transmettre». Des expert(e)s renommé(e)s de Suisse et de l’étranger travaillant dans les bibliothèques, les archives, les musées, la recherche, l’administration et la politique prendront activement part à la manifestation en tant que conférenciers(ères), modérateurs(rices) et participant(e)s. Il est prévu de formuler des demandes claires sous forme d’un mémorandum à l’intention de l’Etat.

Les personnes intéressées pourront recevoir une information de première main lors du colloque des 8 et 9 novembre 2007.

esense GmbH