Prix relève

vendredi 19. mai 2017

Prix de la Relève 2017 de l’Académie suisse des sciences humaines et sociales

Lors de son Assemblée annuelle, l’Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH) décerne le Prix de la Relève doté de 10'000.- francs à Julie Bernath pour son excellent article paru dans la revue scientifique « The International Journal of Transitional Justice ».

« Dans mon article, je thématise la question de la gestion d’identités complexes entre victime et auteur dans des processus étatiques de traitement du passé », explique Julie Bernath. De ce fait, elle contribue au débat très actuel qu’est la question du traitement du passé après de graves violations des droits humains dans la recherche interdisciplinaire – processus mené au niveau international sous la dénomination de « Transitional Justice ». Il n’existe que peu de recherches empiriques qui se dédient aux questions d’identités complexes entre victime et auteur et aux conséquences qui en découlent pour la réconciliation sociale et la confrontation politique avec un passé difficile. « Au moyen de l’exemple de cas du Tribunal Khmer Rouge (aussi nommé « Chambres extraordinaires chargées de la poursuite des crimes commis par les Khmers rouges au Cambodge »), j’analyse comment des personnes à la fois victimes et auteurs du régime khmer rouge peuvent participer au procès. Ce cas est particulièrement intéressant, car la participation en tant que partie civile de victimes qui sont en même temps auteurs n’est, du moins formellement, pas exclue par le tribunal », déclare Julie Bernath. L’article a été élaboré dans le cadre de sa thèse de doctorat en sciences politiques : « Resistances to Transitional Justice at the Extraordinary Chambers in the Courts of Cambodia ».

Article remportant le prix 2017
Bernath, Julie (2016) « Complex Political Victims in the Aftermath of Mass Atrocity: Reflections from the Khmer Rouge Tribunal », Special Issue ‘Reconsidering Appropriate Responses to Victims of Conflict’, edited by Juan E. Méndez, The International Journal of Transitional Justice, Vol. 10 (1), pp. 46-66

Biographie
Julie Bernath est née en 1987 à Berlin et a partiellement grandi au Cambodge. Elle a vécu la guerre civile qui a pris fin en 1998, ainsi que les conséquences sociétales causées par le régime khmer rouge. Lorsque le Tribunal Khmer Rouge a été créé en 2006, elle a dédié son travail de Bachelor, rédigé à l’Université de Sussex (Angleterre), aux perspectives du processus de « Transitional Justice » au Cambodge. Elle a ensuite obtenu son degré de Master à Sciences Po – Institut d’études politiques de Paris. En 2016, elle a reçu la mention « summa cum laude » pour sa thèse de doctorat soutenue à l’Université de Bâle.

Informations complémentaires

L’article «‘Complex Political Victims’ in the Aftermath of Mass Atrocity: Reflections on the Khmer Rouge Tribunal in Cambodia», de Julie Bernath a paru dans «The International Journal of Transitional Justice», Vol. 10 (1), pp. 46-66

L Link zum Artikel

Contact

Lea Berger

Wissenschaftliche Mitarbeiterin Sektion 4

SAGW
Haus der Akademien
Laupenstrasse 7
Postfach
3001 Bern

lea.berger [at] sagw.ch

++41 (0)31 306 92 59

esense GmbH