Finanzierung von Forschung und Innovation

mercredi 28. novembre 2018

Bericht zur Finanzierung von Forschung und Innovation durch den Bund ab 2008

Les dépenses fédérales en matière de recherche et d’innovation augmentent d’année en année. Au cours de la dernière décennie, elles ont crû d’environ un tiers en valeur nominale. La Confédération parle d’une offensive de numérisation, mais les infrastructures de recherche numérique en sciences humaines et sociales manquent d’argent. Une nouvelle étude menée sur le mandat de l’ASSH montre où vont les fonds.

La nouvelle étude « Finanzierung von Forschung und Innovation durch den Bund ab 2008 » reconstitue les flux financiers de la Confédération dans les domaines de la recherche et de la promotion de l’innovation au cours des dix dernières années. Où va l’argent ? Quelles sont les priorités ? Dans quelle mesure les infrastructures de recherche sont-elles soutenues ? Il s’avère que toutes les disciplines scientifiques ont pu bénéficier de l’augmentation du financement, mais les taux de croissance dans les différents domaines varient considérablement selon l’instrument de financement.

En 2017, par exemple, le Fonds national a accordé environ 237 millions de francs aux sciences humaines et sociales. Il s’agit d’environ 23 pour cent de l’ensemble des subsides du FNS pour la recherche fondamentale. A titre de comparaison : les sciences MINT reçoivent 38 pour cent, les sciences de la vie 39 pour cent. La situation est différente dans le domaine de la recherche en innovation. Ici, les sciences humaines et sociales demeurent pratiquement exclues du financement. Sur les quelque 180 millions de francs dont Innosuisse disposait en 2017, seul un centième a été versé dans ces domaines. Les sciences MINT dominent, recevant environ 60 pour cent du financement.

La situation est similaire dans le domaine du financement fédéral des infrastructures de recherche. Ici, les infrastructures des sciences MINT reçoivent environ deux tiers de l’ensemble des moyens financiers. Les infrastructures en sciences humaines et sociales ne reçoivent qu’environ 10 pour cent. Les soutiens financiers, nécessaires à l’heure du tournant numérique, manquent. Le développement numérique des piliers de la recherche en sciences humaines et sociales, tels que les éditions à long terme, les répertoires ou les bases de données, est ainsi entravé.

Publication
Finanzierung von Forschung und Innovation durch den Bund ab 2008. Bericht im Auftrag der Schweizerischen Akademie der Geistes- und Sozialwissenschaften (SAGW), verfasst von Sabina Schmidlin, across-concept, Bern 2018.

DOI

L Bericht: "Finanzierung von Forschung und Innovation durch den Bund ab 2008"

Publikation

Finanzierung von Forschung und Innovation durch den Bund ab 2008. Bericht im Auftrag der Schweizerischen Akademie der Geistes- und Sozialwissenschaften (SAGW), verfasst von Sabina Schmidlin, across-concept, Bern 2018.

DOI

Kontakt

Dr. Marlène Iseli

Wissenschaftliche Mitarbeiterin

Sektion 5 und Sektion 7

SAGW
Haus der Akademien
Laupenstrasse 7
Postfach
3001 Bern

marlene.iseli [at] sagw.ch

++41 (0)31 306 92 50/56

esense GmbH